Confiture – La méthode du sucre cuit

Je vous retranscrit ici une recette donné à l’oral lors de la visite d’une confiturerie artisanale dans les Pyrénées.
C’est aussi pour moi le moyen de conserver cette recette.

La méthode de la confiture au sucre cuit est une méthode de cuisson rapide pour les fruits afin de conserver la pectine naturelle et les arômes.

Pour 1kg de fruit, prévoir 750gr de sucre.

  • Mettre le sucre dans une bassine en cuivre à bords épais, mouiller le sucre jusqu’a obtenir une mélasse.
  • Ajouter 1/2 citron
  • Faire cuire à feu fort jusqu’a évaporation de l’eau sans coloration soit environ 115°C ou petit boulé.
  • Mettre les fruits coupé en très petit morceau très rapidement après le petit boulé.

Petit boulé : Quand vous trempez l’index et le pouce dans la mélasse en ébullition (trempez les doigts dans l’eau froide avant) et que vous frottez vos doigts l’un contre l’autre, le sucre doit former une petite boule.

  • De l’écume se forme. Ne pas écumer ! Elle disparait toute seul à la fin de la cuisson (Si on écume, on retir la pectine).
  • Pour 1Kg de fruit, il faut compter 15min de cuisson, pour 2kg 30 à 35min. Ne jamais faire plus de 5Kg à la fois.
  • Il faut arrêter la cuisson quand la confiture contient un peux plus de 60% de sucre. Il faut tester à l’aide d’une assiette refroidie : déposer une goutte, pencher l’assiette. Si la goutte parcoure moins de 1,5cm arrêter la cuisson ( l’écume disparaît à ce stade)
  • Mettre immédiatement en pot, les remplir complètement et les retourner au moins 30min pour tuer les germes dans le pot et sur le couvercle et ainsi s’assurer d’une longue conservation.

Quelques conseils complémentaires, les fruits doivent être coupé en très petit morceaux pour que le sucre imprègne le cœur des morceaux, sinon risque de dégradation de la confiture.

Pour les gelées, faire cuire les fruits dans le l’eau et récupérer le jus. Garder la méthode du sucre cuit et incorporer le jus au lieu des morceaux au petit boulé.

Les fruits fibreux accrochent plus. Il faut utiliser une spatule plate pour remuer jusqu’au fond de la bassine.

Pour les fruits pauvre en pectine, il faut en ajouter. Il existe des sachets de pectine de fruit dans le commerce.

Fruits dont la teneur en pectine est élevée:
airelle, châtaigne, citron, coing, groseille, orange, pamplemousse, pomme.
Fruits dont la teneur en pectine est moyenne:
abricot, framboise, mandarine, mûre, myrtille, nèfle, raisin, reine-claude, prune, goyave, poire.
Fruits dont la teneur en pectine est faible:
ananas, brugnon et nectarine, cerise, figue, fraise, kiwi, mangue, melon, pêche, rhubarbe, tomate.

Ce contenu a été publié dans Cuisine, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Confiture – La méthode du sucre cuit

  1. fpol dit :

    Merci d’avoir pris le temps de coucher par écrit cette synthèse très complète sur le sujet. Avez-vous eu l’occasion de la tester / valider ?

    • Raphaël Tranchand dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire.

      Oui bien-sur je l’utilise régulièrement depuis 2 ans avec les fruits du jardin ou issu de cueillettes locales. Elle fonctionne très bien que ce soit avec des fruits en morceaux ou passé à l’extracteur de jus.

      J’ais eu quelques loupé qui après réflexion ont été causé par de la précipitation et le non respect de la recette, notamment la cuisson du sucre que j’ai tendance à faire trop peux réduire.

      Bonne journée

      • francois polini dit :

        Merci de votre réponse. Fort de cette confirmation je vais m’y essayer dès les prochaines. Pour information, j’ai lu par ailleurs que certain préconisait une cuisson du sucre à 120, 125°.
        Sans aucun rapport, j’aime beaucoup votre site « multi-spécialités ».

Laisser un commentaire